Étienne-Gabriel Morelly

Physique de la beauté

Préface de Simone Mazauric 

Oublié pendant des siècles par la critique officielle et généralement privé de toute considération intellectuelle, Morelly attire aujourd’hui l’intérêt d’un cercle toujours grandissant de lecteurs et de chercheurs.  Sa vie reste encore entourée de mystère. Principalement connu pour être l’auteur du Code de la nature, œuvre attribuée à Diderot jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, elle lui confère ensuite une grande visibilité. Lu par Rousseau, il devient une référence pour Babeuf et d’autres révolutionnaires qui s’en réclamèrent ouvertement. 

 

 Morelly est ainsi l’auteur de la Physique de la beauté, texte encore peu connu ; nous restituons aux lecteurs la conversation passionnée d’un couple d’amants… sur la perception du monde qui les entoure, mêlant féminisme, esthétique, critique morale et sociale. Morelly se livrait à une critique radicale de la société de son temps, dont il dénonçait les inégalités, les misères, les crimes, la corruption, toutes tares auxquelles il assignait une origine unique, la propriété privée, dont il prônait en conséquence l’abolition, tout en proposant une nouvelle organisation sociale fondée sur la communauté des biens et des travaux. Si par sa critique de l’ordre social existant, il appartient bien au courant des Lumières, par la radicalité de cette critique et par les conséquences qu’il en tire, il passe en revanche pour avoir été l’un des premiers théoriciens du communisme et donc comme une véritable exception en son temps.

Etienne-Gabriel Morelly

PHYSIQUE DE LA BEAUTE

Préface de Simone Mazauric

Pages 125

Format 12 x 18 

15 euros

Isbn 979-10-94464-16-8

Editions 

 LABORINTUS

Editions Laborintus

27 rue Jean Bart

59000 Lille

redaction@editionslaborintus.com

© 2020 Laborintus. Tous droits réservés.

  • Laborintus
  • Twitter
  • Instagram
  • Icône sociale YouTube