Thomas Paine

Lettre au peuple français

Préface de Yannick Bosc

A l’heure où en Europe et en France les débats et les polémiques autour de la migration ne cessent de s’enflammer, comment peut-on oublier que sous la Révolution française on commence par honorer certains étrangers ?

Eurocentriste, citoyen universel, comme il aimait se definir, Thomas Paine était un fervent partisan de la république. Comment peut-on participer à deux révolutions au cours de sa vie, contribuer au débat politique de plusieurs pays, dont la France, et être ensuite oublié de tous ?
Dans cette Lettre au peuple français, l'une des figures essentielles de la Révolution américaine justifie le coup d'Etat du 4 septembre 1797.

Né le 29 janvier 1737 à Thetford en Angleterre, issu d'un milieu modeste – son père est corsetier – Thomas Paine est d'abord un acteur essentiel de la Révolution américaine. Common Sense (Le sens commun) qui paraît en 1776 est un événement. Paine est en effet l'un des premiers à faire campagne pour l'indépendance à un moment où les principaux acteurs n'envisagent qu'un compromis avec la couronne britannique. Le coup d'État du 18 fructidor an V (4 septembre 1797) que justifie Thomas Paine dans sa Lettre au peuple français est organisé par le directoire exécutif contre la majorité royaliste des Conseils des Cinq-cents et des Anciens. 

Yannick Bosc est maître de conférences en histoire moderne à l'université de Rouen Normandie (GRHis). Il a notamment publié La terreur des droits de l'homme. Le républicanisme de Thomas Paine et le moment thermidorien, Kimé, 2016 et avec Marc Belissa, Robespierre, la fabrication d'un mythe, Ellipses, 2013.

Thomas Paine

Lettre au peuple français

Préface de Yannick Bosc

Pages 76

Format 12 x 18 

15 euros

Isbn 979-10-94464-46-5

Editions 

 LABORINTUS

Editions Laborintus

27 rue Jean Bart

59000 Lille

redaction@editionslaborintus.com

© 2020 Laborintus. Tous droits réservés.

  • Laborintus
  • Twitter
  • Instagram
  • Icône sociale YouTube